Reconversion d'une ancienne cimenterie

Construction en superstructure d’un hôtel d’activités avec showroom

sur les fours enterrés d'une ancienne cimenterie

Proposition 1989, non réalisé

 

Situation

Agglomération de Grenoble, Isère, contreforts de la vallée de l’Isère, latitude 45° nord, altitude 221 m.

 

Calendrier

Projet : 1989, non réalisé.

 

Surfaces

Surface foncière : 20 000 m²

Surface Hors Œuvre Nette à construire : 15 000 m²

 

Cibles

  • urbanisme de reconversion d’un ancien site industriel,
  • construction sur la pente,
  • construction parasismique,
  • construction à ossature acier + béton, franchissement d’une construction antérieure,
  • isolation thermique performante,
  • architecture climatique / espace de serre,
  • apports solaires et protections sud-ouest,
  • conservation du patrimoine industriel du type anciens fours à ciment verticaux.

 

Process industriel

Les anciens fours à ciments verticaux accolés contre la montagne sont tenus par des soutènements maçonnés dans lesquels un rythme d’arcades délimite des voutes en cul-de-four : les fours enterrés étaient chargés depuis la terrasse haute, et la pierre était déchargée en terrasse basse après cuisson.

 

Logique de stratification

Accolés contre les soutènements successifs, les nouvelles constructions s’organisent en une double barre en escalier reliées par une rue intérieure couverte desservant un showroom qui longe la muraille maçonnée des fours en rez de sol de la barre supérieure. L’ensemble immobilier reste destiné à des locaux d’activité et de commerce.

 

Logique de détournement

Revêtus d’un parement réfléchissant et fermé en partie supérieure par des globes transparents, les anciens fours à ciment verticaux sont transformés en puits de lumière éclairant les "alcôves de négociation" attenantes au showroom commercial.

 


copyright Bertrand Feuillie, architecte
site réalisé par fluxinet.net