Extension : pièces humides

Extension technique en bois d’une maison d’habitation

de type pavillon en pierre meulière

Habitation unifamiliale, livraison 2015

 

Situation

Gournay-sur-Marne, Seine-Saint-Denis, agglomération parisienne, abords de la Marne, latitude 48° nord, altitude 39 m.

 

Surfaces

Surface parcellaire : 400 m²

Surface Hors Œuvre Nette avant travaux : 147 m²

Surface Hors Œuvre Nette après travaux : 156 m²

 

Cibles

  • amélioration énergétique du bâti existant
  • construction suivant risque d'inondation
  • construction à ossature bois, pièces humides en construction sèche
  • isolation thermique performante
  • architecture climatique / espace tampon nord
  • chauffage + ECS chaudière gaz, volume technique fermé au nord
  • conservation du petit patrimoine du type pavillon de meulière de 1900

 

Logique de croissance

Après la démolition d’une annexe existante et la restructuration des réseaux, la logique de croissance de l’extension vise à la fermeture de la façade nord par un volume technique de pièces humides superposées constituant un espace tampon isolé sur une mitoyenneté aveugle.

 

Dispositions relatives aux zones inondables

La nouvelle construction est détachée du sol par l’intermédiaire de pilotis visant à éviter la constitution d’obstacles à la circulation des eaux en cas d’inondations.

 

Dispositions constructives

L’extension est construite en ossature bois selon une structure mixte comprenant système poteaux-poutres et ossature par panneaux posée sur des fondations par pieux métalliques vissés dans le sol. L’isolation thermique est en laine minérale avec doublage intérieur en fibre de bois. Le revêtement de façade est un bardage en sapin, finition peinte. L’étanchéité de toiture est une membrane FPO.

 


copyright Bertrand Feuillie, architecte
site réalisé par fluxinet.net